Aller au contenu principal

Michael Woods annonce son engagement pour une saison 2021 au bilan carbone neutre

________________

Il s’engage également à inspirer ses fans, ses partenaires et ses collègues cyclistes professionnels à rejoindre sa mission de rééquilibrage de l’impact environnemental du cyclisme.

________________

L’engagement de Mike

A quelques jours de ma première course WorldTour de 2021 (qui commence la semaine prochaine à Volta a Catalunya), je suis heureux d’annoncer que je m’engage personnellement à faire une différence positive en tant que cycliste professionnel.

Ma passion et ma motivation particulières sont de m’attaquer à l’impact que j’ai sur la planète en faisant du vélo pour gagner ma vie. Il s’agit d’une question extrêmement importante et complexe pour laquelle il n’existe pas de solution miracle, mais mon objectif est de m’informer, d’assumer la responsabilité de mon mode de vie et d’inspirer mes fans, mes partenaires et mes collègues professionnels.

Dans le cadre de mes actions, je m’engage à faire de 2021 une saison neutre en carbone.

Le cyclisme est un moyen extraordinaire de se déplacer, d’explorer, de rester en forme et a un impact direct très faible sur l’environnement. Vous pouvez parcourir des centaines de kilomètres à un rythme qui vous permet de vraiment profiter de la nature, tout en ne contribuant pas à son déclin.

Mais en tant que cycliste professionnel, c’est une autre histoire. Je prends régulièrement l’avion pour me rendre à des courses et j’ai un convoi de voitures et de camions qui suit chacun de mes mouvements. Je m’assois dans un énorme bus à la fin de chaque étape, et je consomme d’innombrables bouteilles en plastique et produits emballés. Je consomme de grandes quantités de nourriture, y compris de grandes quantités de viande, et j’utilise beaucoup plus de vêtements qu’une personne moyenne.

J’aime mon travail, mais il est difficile de nier que le coût de ma performance, et l’impact qu’elle a sur la planète, sont importants.

Des conversations avec Christian Meier (ancien coureur professionnel et fondateur de The Service Course) au début de cette année m’ont incité à agir. Cela m’a amené à faire un audit de mon mode de vie personnel et professionnel en utilisant le calculateur d’empreinte carbone du Fonds Mondial pour la Nature (WWF). Sans surprise, les résultats furent assez troublants. Pour répondre de la part de mon impact que je ne peux réduire, j’utilise Gold Standard pour apporter des contributions financières destinées à compenser mon empreinte carbone annuelle. Je partagerai les détails de ce projet et bien plus encore dans les semaines et les mois à venir.

Le cyclisme m’a vraiment ouvert les yeux sur la beauté de la planète et je veux faire ma part pour la protéger.

Avec toute mon amitié et ma reconnaissance pour votre attention.

– Mike

________________

Détails de l’audit et de la compensation :

Après avoir ecouté Christian parler de sa décision de prendre des mesures personnelles et de faire des changements au sein de son entreprise, The Service Course, pour avoir un impact positif sur l’environnement, j’ai été inspiré. J’ai réalisé qu’il était temps pour moi de faire un audit de mes habitudes et de mon mode de vie, pour voir où je pouvais faire des ajustements.

Pour réaliser cet audit, Christian m’a renvoyé au calculateur d’empreinte carbone du Fonds Mondial pour la Nature (WWF). Là, j’ai fait un audit complet de mon mode de vie. Ensuite, je me suis rendu sur le site myclimate.org et j’ai analysé toute ma saison 2019 (car 2020 était certainement une représentation erronée d’une année normale). Sur le site, j’ai fait une évaluation de mes déplacements et de l’impact de tous les véhicules qui ont contribué à me soutenir dans mes courses.

Cet exercice m’a ouvert les yeux. La personne moyenne vivant dans une région similaire à la mienne émet environ 12 à 24 tonnes de CO2. Cependant, après avoir soigneusement décomposé le volume de fret et de consommation lié à ma pratique du vélo, ainsi que le nombre de voyages et de véhicules qui me soutiennent afin de participer à toutes mes courses, mon empreinte carbone totale s’élevait à 60 tonnes de CO2 (dont 33 qui relèvent de mes déplacements vers des courses).

Il y a certaines choses que je fais déjà correctement. Elly et moi utilisons rarement la voiture lorsque nous sommes à la maison. Nous faisons de notre mieux pour faire des achats locaux et pour réduire la quantité de viande que nous mangeons, et lorsque nous en mangeons, nous essayons toujours d’acheter de la viande élevée et abattue localement.

Cependant, la quantité de vêtements et de produits que je consomme lors des courses et des entraînements, ainsi que mes déplacements, sont les facteurs qui contribuent le plus à mon impact sur le climat de la planète. Ce constat m’a beaucoup perturbé et m’a fait prendre conscience que je devais changer radicalement mon mode de vie.

Qu’il s’agisse de choses simples comme emporter un couteau, une fourchette, une tasse et un bol réutilisables avec moi sur la route afin de ne plus utiliser d’ustensiles et d’assiettes en plastique lors de nos repas d’après-course, de repenser ma façon de manger et de voyager, ou encore de payer pour compenser tout le carbone que j’émets, pour 2021, je m’engage à faire de cette saison une saison neutre en carbone.

En utilisant le site GoldStandard.org, chaque mois, en fonction de mes émissions totales de carbone, je ferai des contributions à leurs projets certifiés. De la biodiversification à la justice climatique, toutes ces organisations ont pour objectif de financer une transition vers une économie à zéro émission de carbone.

Restez à l’écoute. J’en aurai plus à vous dire tout au long de l’année et au-delà.

________________

A propos de Michael Woods

Né et élevé au Canada, Michael “Rusty” Woods est un cycliste professionnel membre de l’équipe israélienne World Tour Israel Start Up Nation. Médaillé de bronze aux Championnats du monde de 2018 et olympien en 2016, il est le seul à avoir couru le mile en moins de 4 minutes et terminé un Tour de France.

Subscribe
Notify of
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments